fld / Issy-les-Moulineaux

Retour sur le Master en droit social et gestion des ressources humaines en alternance

Nous interrogeons, Aurélie Thieriet-Duquesne, Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’Université catholique de Lille, sur le site d’Issy-les-Moulineaux de la Faculté de droit et Directrice du Master en droit social et gestion des ressources humaines en alternance. Également Co-Directrice de l’école de l’alternance en droit et Co-Directrice du Master franco-allemand et européen de droit des affaires en alternance

 

Quels sont les aspects du droit social et de la gestion des ressources humaines qui vous intéressent le plus ?

Je suis personnellement convaincue de l’intérêt que représentent les modes extrajudiciaires de règlement des litiges, comme la médiation conventionnelle, la procédure participative ou par exemple encore la transaction (multiplication des incitations législatives, résultats satisfaisants pour toutes les parties, efficacité, rapidité, moindre coût…). C’est la raison pour laquelle un module de 28 heures dédié à la médiation en partenariat avec l’ICP-Ifomène a été mis en place en M2 depuis deux ans. La compréhension de la relation humaine y est centrale. Cela fait d’ailleurs l’objet actuellement de mes travaux de recherche.

 

De nos jours, quels sont les métiers du droit social et de la gestion des RH les plus recherchés en entreprise ? Y a-t-il une émergence de nouveaux métiers ?

Tout d’abord, il faut noter que les besoins d’emplois RH sont en forte croissance dans les entreprises. Les DRH aux profils internationaux et aguerris au numérique sont très prisés. Et à l’heure de la chasse aux talents, le talent acquisition ou responsable du recrutement est également une fonction RH qui intéresse les entreprises. Parmi ses fonctions, l’organisation des relations-écoles, l’élaboration de la GPEC en lien avec la stratégie de l’entreprise pour anticiper la pénurie de compétences, le développement de la marque-employeur.

 

Que conseilleriez-vous aux étudiants souhaitant s’orienter vers le droit social et la gestion des ressources humaines ? Qu’est ce qui fait un bon candidat ? Y a-t-il un profil type ?

Le profil type demeure l’étudiant qui a réalisé trois ou quatre années d’études juridiques, et ayant validé une licence de droit ou un M1 en droit privé / droit social, en fonction de l’année visée au sein du Master droit social et gestion des ressources humaines. Cela permet au candidat de faire valoir de solides connaissances juridiques.

L’accès n’est toutefois pas réservé à ces seuls candidats pour une entrée directe en M2, pour autant que les candidats aient alors un bagage minimum en droit : contrats, responsabilité, droit des sociétés général, droit des relations individuelles et collectives du travail.

Le fait de disposer d’expériences professionnelles en matière de droit social et/ou gestion des ressources humaines ainsi que d’avoir trouvé un contrat de professionnalisation constituent un atout majeur. L’anglais est en outre incontournable (certification récente idéalement à l’appui).

 

Y a-t-il des innovations majeures prévues dans votre formation pour les prochaines promotions ?

La maquette du Master est constamment adaptée, compte tenu notamment des retours des tuteurs en entreprise, et des étudiants eux-mêmes, ainsi que des différents intervenants, qui sont pour la plupart des professionnels. De nouvelles matières sont ainsi mises au programme au vu de leur importance pratique et des besoins des entreprises dans lesquelles les alternants travaillent : c’est le cas du droit social de la fonction publique ajouté cette année ou encore des cours de gestion des ressources humaines dispensés en anglais depuis 3 ans en M1 et en M2 pour faciliter le travail dans un environnement international. Pour l’année 2020-2021, un cours dédié aux libertés fondamentales au travail sera mis en place en M1 avec pour ambition notamment de préparer les étudiants au Grand Oral du CRFPA.

 

Présentez-nous votre formation ? Quelle est la principale force de votre formation ? En quoi est-elle différente des autres ?

Le Master droit social et gestion des ressources humaines se valide en deux ans sur le site d’Issy-les-Moulineaux de la Faculté de droit. Les étudiants peuvent y accéder en M1, avec alors accès garanti en M2 sous condition de validation de leur année de M1 et absence de sanction disciplinaire au cours de cette année, ou encore après un M1 réalisé à l’extérieur.

L’accès se fait sur dossier. En fonction de son niveau, le candidat est admis ou refusé directement, voire convoqué à un entretien.

Sa principale force, qui fait également sa différence, est qu’il se réalise en alternance, tout en proposant une offre solide de formation en droit social, avec TD en M1, et en même temps, en gestion des ressources humaines, souvent en anglais, ce qui permet aux étudiants d’être très rapidement opérationnels, dans des environnements aussi bien nationaux qu’internationaux, bien avant la validation de leur M2, et favorise ainsi leur employabilité. Les alternants peuvent en outre passer, dans les locaux de la Faculté, le TOEIC en fin de M2 pour certifier leur niveau d’anglais, et poursuivre leur formation à la médiation dans le DU médiateur de l’ICP- Ifomène, à des conditions privilégiées.

 

Que deviennent vos alumni ?

Nombre d’entre eux sont embauchés en CDI. Quelques un préparent les examens ou concours donnant accès aux professions judiciaires, comme le concours d’entrée au CRFPA.

Article édité le 14 mars 2020