Masterclass
Global Actors for Peace 2021

11-15 January 2021

Beyond « the West and the Rest »

La Masterclass « Global Actors for Peace » est un programme bilingue (anglais, français) de haute formation qui analyse le rôle et le potentiel des acteurs globaux non-étatiques dans la construction d’une paix internationale durable. Celui-ci se focalise sur le rôle que les ONG, les organisations internationales, les experts universitaires ou issus de la société civile, les cours régionales comme internationales peuvent jouer dans la construction d’une paix globale interétatique.

Ce cycle de conférences scientifiques s’inscrit dans le dialogue cultivé à travers les Peace Studies, très présentes à l’étranger mais trop peu abordées en France.

Le thème de cette 4ème édition, « Beyond « the West and the Rest » » vise à discuter les théories et représentations de la paix élaborées en Europe ou aux Etats-Unis. Pendant une semaine, des conférenciers internationaux rencontreront et échangeront avec les étudiants et les membres de la société civile au cours de conférences ouvertes.

Cette année, le programme de la Masterclass se déroulera entièrement en ligne et se tiendra du 11 au 15 janvier 2021. Pour la première fois, il sera possible d’assister à toutes les interventions au format webinaire, accessibles via la plateforme ZOOM, uniquement sur inscription préalable.

Cette stimulante thématique autour des approches extra occidentales de la paix sera également l’objet de la 5ème édition de la Masterclass en Septembre 2021.

Toutes les conférences sont ouvertes à tous et accessibles en webinaire sur inscription

illustration
illustration

Ils interviennent dans la Masterclass

Delphine Allès

Professeure en Science Politique, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), Paris

Professeure de Science politique, Delphine Allès est directrice de la filière Relations internationales de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO).

Spécialiste du rôle du facteur religieux en relations internationales et de l’Indonésie contemporaine, elle s’attache à promouvoir une approche post-occidentale des relations internationales, ancrée dans l’analyse des interactions entre transformations systémiques et dynamiques locales.

Ses travaux actuels portent sur les questions de sécurité en Asie du Sud-est. Elle a récemment publié   Transnational   Islamic   Actors   and   Indonesia’s   Foreign   Policy,   Routledge,     2016, Introduction aux relations internationales (Armand Colin, 2018, avec Frédéric Ramel et  Pierre Grosser), Un monde fragmenté (avec Stéphane Paquin et Romain Malejacq, CNRS  Editions, 2018)

Bertrand Badie

Spécialiste des Relations internationales, Professeur des Universités, SciencesPo, Paris
Enseignant-chercheur associé, Centre d’études et de recherches internationales (CERI), Paris

Diplômes :

Juin 1971 : Diplômé lauréat de Sciences Po, Paris.
Juin 1972 : Licencié en droit, Paris 1.
Juin 1973 : Diplômé d’études supérieures de Science politique, Sciences  Po Paris
Mars 1975 : Docteur d’Etat en Science politique, Sciences Po
Juin 1975 : Diplômé de l’Institut des langues Orientales.
Juin 1977 : Diplômé d’études approfondies d’histoire du XXème siècle,
Juin 1982 : Agrégé de Science politique.

Fonctions :

1974-1977 : Assistant à l’Université de Paris 1.
1977-1982 : Maître-assistant à l’Université de Paris 1.
1982-1990 : Professeur à l’Université de Clermont 1.
1990-2018 : Professeur des Universités à Sciences Po Paris.
depuis 2018: Professeur émérite des universités à Sciences Po Paris
1994 -2003 : Directeur des collections des Presses de Sciences Po.
1993-2015: Directeur du Cycle Supérieur de Relations Internationales de Sciences Po.
Membre du Comité Exécutif de l’Association Internationale de Science Politique (2003-2012) et vice- président de cette Association (2006-2009).
Président du jury d’agrégation de science politique (2012-2013)
Président du Conseil scientifique de l’Institut Français du Proche-Orient (2008-2014)
Docteur  Honoris  causa  de  l’Université  de  Mons  (FUCAM)  et  Professeur  honoraire  de l’Université Très Febrero (Buenos Aires)
Membre du comité éditorial d’une dizaine de revues internationales.

Ouvrages (extrait):

1 – Le Développement politique, Paris, Economica, 1978-1994/ 5 éditions.
2 – Culture et politique, Paris, Economica, 1983/ 1987 et 1993/ 3 éditions, (trad. grecque).
3 – Sociologie de l’Etat, Paris, Grasset, 1979, (trad. anglaise, coréenne et japonaise), avec P. Birnbaum.
4 – Les Deux Etats, Paris, Fayard, 1987, (trad. arabe, persane et italienne), Coll. Point, Le Seuil, 1997.
5 – Politique comparée, Paris, P.U.F., 1990 Coll. Thémis, en collaboration avec G. Hermet, (trad. espagnole).
6 – Le Retournement du monde. Sociologie de la scène internationale, Paris, Presses de Sciences Po, Dalloz, 1992 (avec M.C. Smouts), trad. espagnole, arabe, hongroise, roumaine et portugaise.
7 – L’Etat importé. Essai sur l’occidentalisation de l’ordre politique, Paris, Fayard, 1992, (trad. arabe et anglaise).
8 – La fin des territoires, Paris, Fayard, 1995 (trad. portugaise et italienne).
9 – Le Défi migratoire, Paris, Presses de Sciences Po, 1994, (dir. en collab. avec C. Wihtol de Wenden).
10 – L’Autre, Paris, Presses de Sciences Po, 1996, (avec M. Sadoun).
11 – Un monde sans souveraineté, Paris, Fayard, 1999, (trad. portugaise, italienne, arabe,          allemande).
12 – Le Citoyen, Paris, Presses de Sciences Po, 1999, (avec P. Perrineau).
13 – La Diplomatie des droits de l’Homme : entre éthique et volonté de
uissance
, Paris, Fayard, 2002.
14 – L’Impuissance de la puissance, Paris, Fayard, 2005
15 – Le Diplomate et l’intrus, Paris, Fayard, 2008 (traduction portugaise)
16 – Puissant ou solidaire, Paris, Desclée de Brouwer, 2009.
17 – La Diplomatie de connivence. Les dérives oligarchiques du système international, Paris,        La Découverte, 2011. (traduction anglaise et espagnole)
18 – Quand l’Histoire commence, Paris, CNRS éditions, 2013 (traduction italienne et anglaise)
19 – Nouveaux Mondes, Paris, CNRS éditions, 2012.
20 – Le Temps des Humiliés, Paris, Odile Jacob, 2014
21- 2016Un monde de souffrances, Paris, Salvator, 2015.
22 – International Encyclopedia of Political Science (with D.Berg-Schlosser and L. Morlino),    Sage, 2011 (8 volumes)
23 – Nous ne sommes plus seuls au monde, Paris, La Découverte, 2016
24- Quand le Sud réinvente le monde, Paris, La Découverte, 2018
25- L’hégémonie contestée, Paris, Odile Jacob, 2019.
26 -Rethinking International Relations, Elgar, 2020.
27- Hadbook of Political Science, 3 vol, Sage, 2020 (avec D.Berg-Schlosser et L.Morlino).
28- Inter-socialités. Le Monde n’est plus géopolitique, Paris, CNRS éditions.

Directeur de l’Etat du monde, Paris, La Découverte, depuis 2007.

Benoit Beucher

Docteur en Histoire, professeur détaché à la Délégation au Patrimoine de l’armée de Terre (DELPAT), Paris

Docteur en Histoire (Paris-Sorbonne), chercheur affilié à l’Institut des Mondes africains (UMR CNRS 8171-IRD 243), Benoit Beucher est actuellement enseignant détaché auprès du Centre de Doctrine et d’Enseignement du Commandement (Chaire de Tactique générale). Ses travaux portent principalement sur l’histoire des sociétés politiques et guerrières de la Boucle du Niger en décloisonnant les périodes précoloniale, coloniale et post-coloniale. Il interroge les rapports entre la guerre, l’État et les politiques de la « tradition » dans l’actuel Burkina Faso. Il est notamment l’auteur de Manger le pouvoir au Burkina Faso. La noblesse mossi à l’épreuve de l’Histoire (Karthala, 2017) et a participé à la publication de l’ouvrage collectif dirigé par Jean et John Comaroff, The Politics of Custom: Chiefs, Capital and Culture in Contemporary Africa (Chicago University Press, 2017). Enfin, ses recherches actuelles portent plus précisément sur les situations de contact entre acteurs européens et africains des guerres coloniales, mondiales et de décolonisation en et hors de l’Afrique de l’Ouest. 

Mauro Bussani

Professor of Comparative Law, University of Trieste (Italy), University of Macao, S.A.R. of the People’s Republic of China and Católica Global School of Law, Lisbon (Portugal)

Mauro Bussani is Professor of Comparative Law at the University of Trieste, Adjunct Professor at the University of Macao, S.A.R. of the People’s Republic of China and Member of the Faculty of the Católica Global School of Law (Portugal). He received a Honoris Causa Ph.D. from the University of Fribourg (Switzerland).
He has been Visiting Professor in the US, Canada, Brazil, France, Switzerland, the UK, Portugal, Serbia, Hungary, Israel, and China. He is Member of the American Law Institute and Titular Member of the International Academy of Comparative Law. He sits on the council of a number of scientific institutions and academies, and is member of the editorial board of many journals, including the American Journal of Comparative Law, the Journal of European Tort Law, the Journal of Comparative Law in Africa. 
He authored or co-authored 30 books and more than 160 essays, in Italian, English and French. Many of his works have been translated in Spanish, Portuguese, Turkish, Serbian, Chinese, Japanese, and Korean.

Olivier de Frouville

Professor of International Law, Université Panthéon-Assas (Paris II)
Director, Paris Human Rights Center

In addition to his academic career, he has worked for more than twenty years as an expert on human rights law in the United Nations. In June 2019, he was elected as a member of the UN Committee on Enforced Disappearances. Previously he has been a member of the UN Human Rights Committee (2015-2018) and of the United Nations Working Group on Enforced or Involuntary Disappearances (2008-2014), of which he was the Chairperson-Rapporteur between April 2012 and October 2013. He was also a member of the Coordination Committee of UN Special Procedures in the year 2013-2014. Since 2009, he has been an expert appointed by France in the framework of the OSCE Human Dimension Moscow mechanism.

Between 2009 and 2015 he was a member of National Consultative Commission on Human Rights in France.
 From August 2011 till August 2012, Olivier de Frouville has been a «visiting fellow» at the Lauterpacht Center for International Law and at Clare Hall, a college of Cambridge University (United Kingdom). In 2013, he was elected into life membership of the College and regularly stays there for research purposes.

His domain of expertise covers international law theory, international human rights law, and international criminal law.

Thomas Hippler

Professeur d’Histoire contemporaine, Université de Caen Normandie

Thomas Hippler a fait des études de philosophie, d’histoire et de musique à Berlin, Paris, Florence et Berkeley. Docteur de l’Institut Universitaire Européen, il a enseigné à l’Université d’Oxford, puis à Sciences Po Lyon et est actuellement professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Caen Normandie. Il est notamment l’auteur de Soldats et citoyens. Naissance du service militaire en France et en Prusse (PUF 2006), Bombing the People: Giulio Douhet and the Foundations of Air-Power Strategy, 1884-1939 (Cambridge University Press 2013), Le gouvernement du ciel. Histoire globale des bombardements aériens (Les Prairies Ordinaires 2014, traduit en anglais et en allemand) et a dirigé, avec Milos Vec, Paradoxes of Peace in Nineteenth Century Europe (Oxford University Press 2015). Il est élu Président de l’AEGES en 2019.

Mélissa Levaillant

Docteure en Science politique, Directrice adjointe du département des études et de la recherche à l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN), Paris

Mélissa Levaillant est directrice adjointe du département des études et de la recherche à l’IHEDN. Elle était avant cela chargée de mission sur l’Asie du Sud à la Direction Générale des Relations Internationales et de la Stratégie (DGRIS), et a réalisé dans ce cadre un Visiting Fellowship de cinq mois à la Rajaratnam School of International Studies de Singapour. Elle a également été chercheuse sur l’Inde à l’institut de recherche stratégique de l’école militaire (IRSEM) en 2017. 

Son doctorat en sciences politiques et relations internationales, soutenu en 2016 à Sciences Po Paris, portait sur la sociologie de la diplomatie indienne. Dans ses recherches, elle s’intéresse également à la politique de défense indienne et aux relations entre l’Inde et les pays du Golfe. Melissa Levaillant est également diplômée d’un Master en War Studies de King’s College London et d’un Master en sciences politiques de Sciences Po Paris.

Kevin Parthenay

Professeur en Science Politique, Université de Tours

Kevin Parthenay is Full Professor of Political Science at the University of Tours. Attached to the Political Observatory for Latin American and Caribbean Studies (OPALC/Sciences Po), his researches currently focus on comparative regionalisms, Latin American democracies and multilateralism. He publishes in international reviews such as Journal of European integration, Critique Internationale, Foro Internacional, Revue internationale de politique comparée. He is the author of Crises en Amérique latine. Les démocraties déracinées (2009-2019) (2020, Armand Colin) and A Political Sociology of Regionalisms. Perspectives for a Comparison (2019, Palgrave Macmillan). He is also Lecturer of Political Science and Latin American International Relations at Sciences Po (since 2010). Twitter: @kparth1; Mail: kevin.parthenay@sciencespo.fr 

Anne Peters

Director, Max Planck Institute for Comparative Public Law and International Law, Heidelberg (Germany)
Professor of International Law, Heidelberg, Freie Universität Berlin, Basel (Switzerland) Universities, and University of Michigan (USA)

Anne Peters is director at the Max Planck Institute for Comparative Public Law and International Law, Heidelberg (Germany), a professor at the universities of Heidelberg, Freie Universität Berlin, and Basel (Switzerland), as well as a L. Bates Lea Global Law professor at the University of Michigan Law School. She was a member (substitute) of the European Commission for Democracy through Law (Venice Commission) in respect of Germany (2011-2015) and a legal expert for the Independent International Fact-Finding Mission on the Conflict in Georgia (2009).

She was the President of the European Society of International Law (2010-2012) and is currently the Vice-President of the board of the Basel Institute of Governance (BIG). Since 2019 she is Chairwoman of the German Society of International Law (DGIR). In 2020 she received a doctor honoris causa from the University of Lausanne.

 Books (authored and co-edited) include: Law Applicable to Armed Conflict – Max Planck Trialogues on the Law of Peace and War Vol. 2 (Ziv Bohrer/Janina Dill/Helen Duffy, CUP 2020); Self-Defence against Non-State Actors – Max Planck Trialogues on the Law of Peace and War Vol. 1 (Mary-Ellen O’Connell/Christian Tams/Dire Tladi, 2019) (Series editor, together with Christian Marxsen); The Legal Framework of the OSCE (2019); Global Constitutionalism from European and East Asian Perspectives (2018); Beyond Human Rights (CUP 2016); The Freedom of Peaceful Assembly in Europe (2016); Völkerrecht (4th ed. 2016); Immunities in the Age of Global Constitutionalism (2015); Transparency in International Law (CUP 2013); Oxford Handbook of the History of International Law (OUP 2012, ASIL certificate of merit); Conflict of Interest in Global, Public and Corporate Governance (CUP 2012); Europäische Menschenrechtskonvention (2nd ed. 2012); Elemente einer Theorie der Verfassung Europas (2001); The Constitutionalization of International Law (OUP 2011); Non-state Actors as Standard Setters (CUP 2009); Women, Quotas and Constitutions (Kluwer 1999); Das Gebietsreferendum im Völkerrecht (1995).

Francis Simonis

Maître de conférences HDR d’Histoire de l’Afrique, Université d’Aix-Marseille

Francis Simonis est maître de conférences HDR d’Histoire de l’Afrique à l’université d’Aix-Marseille et directeur de recherche à l’IMAF. Il enseigne également au Collège de défense du G5 Sahel à Nouakchott. Diplômé des langues O’, il parle couramment le bambara qu’il a appris sur le terrain. Ses travaux actuels portent sur la situation sécuritaire au Sahel qu’il étudie au prisme des mouvements de chasseurs traditionnels mandingues. Il est lui-même membre de deux confréries de dozos, à Nanguila au Mali et à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso. Il est l’auteur de L’Afrique soudanaise au Moyen-Age. Le temps des grands empires (Ghana, Mali Songhaï), Marseille, SCEREN, 2010 et de « Le griot, l’historien, le chasseur et l’Unesco », Ultramarines, n° 28, 2015, p.12-29.


Ils organisent la Masterclass

Ioannis Panoussis

Doyen de la FLD (Lille/Issy-les-Moulineaux), délégué au développement international pour le compte de l’Université Catholique de Lille et Co-Responsable du master Droits de l’Homme, Sécurité et Développement

FLD Lille notre doyen

Ioannis K. Panoussis est actuellement Doyen de la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille (Lille/Paris) et délégué au développement international pour le compte de l’Université. Il co-dirige un Master en droit international et européen, spécialité « Droits de l’Homme, Sécurité, Développement ». Ses matières de spécialisation sont le droit international public, le droit international et européen des droits de l’Homme, le droit international humanitaire, le droit des réfugiés. Il a exercé des fonctions d’expert pour le compte du UNHCR (juge/assesseur UNHCR à la Cour nationale du droit d’asile) et pour le compte du ministère des affaires étrangères (mission de formation en Afghanistan de personnels impliqués dans la protection des droits de l’Homme au niveau des ministères, des organisations internationales et des ONG). Il intervient en tant qu’expert à l’Ecole nationale d’administration (ENA) et à l’Institut d’Etudes Humanitaires Internationales d’Aix Marseille Université. Il est régulièrement invité dans plusieurs établissements prestigieux (Institut international des droits de l’Homme à Strasbourg, EDHEC, IESEG, IEP de Lille) et il a exercé la fonction d’évaluateur pour le Fonds National de Recherche Scientifique belge.

Valentina Volpe

Maître de conférences en Droit international public et co-directrice du LL.M. en Droits de l’Homme, Sécurité, et Développement, Senior Research Affiliate, Max Planck Institute for Comparative Public Law and International Law (MPIL), Heidelberg

Valentina Volpe est Maître de conférences en droit international public et co-directrice du LL.M. en Droits de l’Homme, Sécurité, et Développement à la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille. Elle est également chercheuse principale affiliée et ancienne chercheuse principale à l’Institut Max Planck en Droit public comparé et en Droit International à Heidelberg, ainsi que professeure adjointe à SciencesPo Paris, à l’Université LUISS Guido Carli à Rome, et à l’Université de Los Andes à Bogota.

Valentina a effectué ses études de droit en Italie, en France et aux États-Unis. Elle est une ancienne chercheuse invitée à la Yale Law School et titulaire d’un doctorat summa cum laude en Droit et Théorie Juridique de l’Institut Italien des Sciences Humaines (SUM) (actuellement Scuola Normale Superiore of Pisa).

Ses intérêts de recherche portent sur les domaines du droit public international et comparé, et plus spécifiquement sur la gouvernance globale, les acteurs non étatiques, la promotion de la démocratie et les droits de l’Homme.

Elle a également été professeure invitée à l’Université de Sciences Politiques et de Droit de Chine (CUPL) à Beijing, l’Université pour la paix (UPEACE) à San José, au Costa Rica, et à l’Université de Mannheim.

Avant de débuter sa carrière académique, Valentina a travaillé comme responsable de projet dans une ONG de base active dans les domaines de la coopération internationale et de la protection des droits de l’Homme.

Sonia Le Gouriellec

Maîtresse de Conférences en Science Politique, Faculté de Droit, Université Catholique de Lille
Membre du CA de l’AEGES

Docteure en Science Politique (Relations internationales), Sonia Le Gouriellec est maîtresse de conférences à l’Université Catholique de Lille (Faculté de Droit), elle était auparavant chercheure à l’Institut de Recherche Stratégique de l’École militaire (IRSEM) du Ministère des Armées, en charge de l’Afrique subsaharienne.  Enseignante à Sciences Po Paris (campus de Reims, programme Eurafrique), elle est également chercheure associée au Laboratoire interdisciplinaire d’étude du politique Hannah Arendt (LIPHA) – Université Paris-Est. Elle est membre du CA de l’Association pour les Etudes sur la Guerre et la Stratégie et co-responsable du groupe « Approches extraoccidentales comparées ». Elle a coordonné en 2017 un ouvrage “Notre monde est-il plus dangereux” (Armand Colin) regroupant une vingtaine de contributions. Spécialiste en études de sécurité, ses travaux portent principalement sur les problématiques de paix et sécurité en Afrique et en particulier dans la Corne de l’Afrique, les politiques étrangères et les stratégies des petits Etats. Elle a publié en mars 2020 l’ouvrage « Djibouti: la diplomatie de géant d’un petit Etat » (Presses universitaires du Septentrion). Elle a publié dans International Affairs, Etudes Internationales, Afrique contemporaine, etc. Elle dirige le blog Good Morning Afrika et anime la page @MorningAfrika sur Twitter.

Printemps Solidaire

Association à but non lucratif
Promotion et sensibilisation aux Droits de l’Homme

Bientôt 5 ans qu’année après année, les étudiants du Master 2 Droit International et Européen, Droits de l’Homme, Sécurité et Développement de la Catho (affectueusement connu sous le nom de DHSD) s’engagent au sein de notre association humanitaire : Printemps Solidaire. Créée à l’initiative de la première promotion du Master, cette association rassemble aujourd’hui une vingtaine d’étudiants pleins d’ambition et d’espoir cherchant à s’investir pour les autres !
De manière plus concrète, Printemps Solidaire c’est une association avec deux projets : promouvoir les droits de l’Homme et mener des missions humanitaires à l’échelle locale afin d’apporter de l’aide aux plus vulnérables de la région lilloise.

Contacts

Noémie Delli-Vaneecloo

Ingénieur d’études
Centre de Recherche sur les Relations entre le Risque et le Droit, C3RD
c3rd@univ-catholille.fr

Noémie Delli-Vaneecloo est titulaire d’un Master de Droit de l’environnement industriel de l’Université d’Artois. Après avoir intégré la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille en 2010 dans le cadre de son doctorat en Droit public, elle a aujourd’hui cessé d’enseigner pour se consacrer aux fonctions d’ingénieur d’études du C3RD. Elle assure aux membres du centre un soutien administratif, logistique et scientifique.

Accédez aux programme des précédentes éditions

Nos partenaires

Vous souhaitez vous associer à la prochaine édition de la Masterclass ? Contribuer à l’organisation et au financement d’une ou de plusieurs conférences ?

Contactez-nous : peace.masterclass@univ-catholille.fr

afficher un partenariat