Masterclass 2018

La Masterclass « Global Actors for Peace » est un programme bilingue (anglais, français) de haute formation qui analyse le rôle et le potentiel des acteurs globaux non-étatiques dans la construction d’une paix internationale durable. Celui-ci se focalise sur le rôle que les ONG, les organisations internationales, les experts universitaires ou issus de la société civile, les cours régionales comme internationales peuvent jouer dans la construction d’une paix globale interétatique.

Ce cycle de conférences scientifiques s’inscrit dans le dialogue cultivé à travers les Peace Studies, très présentes à l’étranger mais trop peu abordées en France.

Pour sa seconde édition, les organisateurs ont voulu donner une  dimension nouvelle à l’événement. Outre la présence de juristes, juges internationaux, activistes, experts des Droit de l’Homme, de la Gouvernance Mondiale, renommés pour leur expertise dans les domaines d’études sur la paix, l’édition 2018 (17-21 septembre) a proposé un volet culturel qui a vocation à s’ancrer dans les éditions futures. Grace au soutien de la Fondation de l’Université Catholique de Lille, cette année, une exposition a été proposée par l’association « Cartooning for peace », regroupant des œuvres de dessinateurs internationaux engagés dans le respect des cultures et des libertés, ainsi qu’une rencontre avec le dessinateur de presse Mykaïa.

Ils sont intervenus dans la Masterclass

Thierry Balzacq

Francqui Research Chair
University of Namur, Belgium

Watch the Interview

Thierry Balzacq is a Francqui Research Chair (Belgium’s most prestigious academic title). He was formerly the Scientific Director of the Institute for Strategic Research (IRSEM), the French Ministry of Defense’s research center (2014-2016). Balzacq holds a PhD from the University of Cambridge. A former Postdoctoral Fellow at Harvard, Balzacq held an Honorary Professorial Fellowship at the University of Edinburgh, where he was also Fellow for “outstanding research” at the Institute for Advanced Studies in the Humanities.

In 2015, he was awarded a Tier 1 Canada Research Chair in Diplomacy and International Security (valued at CAD $200,000 per year). “Tier 1 Chairs are for outstanding researchers acknowledged by their peers as world leaders in their fields.” His articles (in English) have been published in Security Studies, Review of International Studies, European Journal of International Security, International Studies Review, Cooperation and Conflict, European Journal of International Relations, Security Dialogue, International Relations, West European Politics, and the Journal of Common Market Studies. He is author/editor of over 13 books in English and French. He is the co-convenor (with Peter Dombrowski and  Simon Reich) of the Global Initiative on Comparative Grand Strategy (GICGS). The first book derived from that project, Comparative Grand Strategy: A Framework and Cases, is under contract with Oxford University Press. He is currently Visiting Fellow at the Asia-Pacific College of Diplomacy at the Australian National University in Canberra. He has held visiting appointments at McGill, National University of Singapore, Sciences Po, and the LSE. He is currently editing with Ron Krebs, The Oxford Handbook of Grand Strategy and preparing a monograph on Diplomatic Rituals.

Rony Brauman

Ancien Président de Médecins Sans Frontières

Watch the Interview

 

Rony Brauman, né en 1950, est médecin, diplômé en épidémiologie et médecine tropicale. Après avoir travaillé plusieurs années comme médecin sur le terrain, principalement dans des situations de conflits et des camps de réfugiés, il est devenu président de MSF en 1982 et a occupé ce poste jusqu’en 1994. Il a été chargé de cours (1992-2000) puis professeur associé à Sciences Po Paris (2003-2015). Il est actuellement directeur d’études à la Fondation Médecins Sans Frontières, et directeur du « Humanitarian and Conflict Response Institute » (HCRI), Université de Manchester (GB). Il est l’auteur de plusieurs livres, films documentaires et de nombreux articles sur l’action humanitaire.

 

Livres

  • Penser dans l’urgence, Parcours critique d’un humanitaire, Le Seuil, 2006.
  • La Discorde, Israël-Palestine, les Juifs, la France, conversations avec Alain Finkielkraut, Mille-et-une-nuits, 2006.
  • La médecine humanitaire, Que Sais-je?, PUF, 2009. 3ème édition en 2018.
  • Humanitaire, diplomatie et droits de l’homme, préface de Tzvetan Todorov, Editions du Cygne, 2009
  • Manifeste pour les Palestiniens, Editions Autrement, 2014.
  • Guerres humanitaires ? Mensonges et intox, Editions Textuel, 2018.

 

Films

  • La pitié dangereuse (avec François Margolin, réalisateur), documentaire d’archives, 80 mn. Une histoire de l’aide humanitaire, sous l’angle de ses rapports avec le pouvoir et la violence. Diffusion sur Arte, juin 1996.
  • Un spécialiste, portrait d’un criminel moderne (avec Eyal Sivan, co-auteur et réalisateur), documentaire d’archives, 128 mn, Sélection officielle, Festival du film de Berlin, 1999. Un portrait d’Adolf Eichmann, inspiré du livre d’Hannah Arendt « Eichmann à Jérusalem, rapport sur la banalité du mal» et réalisé à partir des archives vidéo du procès.
  • Scalpel (avec Eyal Sivan, réalisateur), collection de 12 émissions (12x45mn) sur la santé publique. Diffusion sur Arte, novembre et décembre 2001.
  • Ces brevets me rendent malades (avec Gérard Lafont, réalisateur, et Anne-Christine Roth), documentaire, 52 mn. L’épidémie de Sida en Afrique. Diffusion sur France 5, novembre 2003.
  • Le grand sommeil de la médecine tropicale (avec Gérard Lafont, réalisateur, et Anne-Christine Roth), documentaire, 52 mn. Une initiative originale de recherche en médecine tropicale. Diffusion sur France 5 en 2007.

Sabino Cassese

Former Justice, Italian Constitutional Court
Professor Emeritus, Scuola Normale Superiore of Pisa, Italy

Watch the Interview

Justice Emeritus of the Italian Constitutional Court and Emeritus professor at the Scuola Normale Superiore of Pisa. He teaches at the Luiss University – School of Government, Rome. Since 1961, has served as professor at the Universities of Urbino, Naples, and Rome. In 1993-94 he was a member of the Italian Government and from 2005 to 2014 Justice at the Italian Constitutional Court. Sabino Cassese has received a doctor honoris causa degree from eight universities: Aix-en-Provence (1987), Cordoba (1995), Paris II (1998), Castilla-La Mancha (2002), Athens (2002), Macerata (2002), European University Institut (2010) and Roma La Sapienza (2016). Among his recent publications: Research Handbook on Global Administrative Law (2016, Elgar, editor); Lezioni sul meridionalismo (2016, Il Mulino, editor); Territori e Potere, (2016, il Mulino), La Democrazia e i suoi limiti (2017, Mondadori); The Administrative State (2017, Oxford University Press, editor), A world government? (2018, Global Law Press), La Democrazia e i suoi limiti, nuova versione aggiornata (Mondadori, 2018).

Simona Granata-Menghini

Deputy Secretary, Venice Commission – Council of Europe

Watch the interview

Specialised in the constitutional and international protection of fundamental human rights and freedoms, Simona Granata-Menghini has worked for several international institutions before starting to work for the Venice Commission where she holds the position of Deputy Secretary today.

After completing her studies in Law at the Milan State University in 1992 and obtaining further diplomas in Comparative Law in the following years from the Faculté de Droit Comparé de Strasbourg, Granata-Menghini started her career as a practicing lawyer specialised in international law. From 1994 to 1997 she worked as a case-lawyer at the European Commission on Human Rights before becoming the Deputy Human Rights Ombudsperson in Bosnia and Herzegovina. From 1999 she spent one year working as a case-lawyer at the Registry of the European Court of Human Rights until she started her career at the Venice Commission, heading the Constitutional Cooperation Commission until 2010. Since 2010 she has been the Deputy Secretary of the Venice Commission.

In addition to her extensive work for the Venice Commission, she has published several articles on the institution as well as in the area of Human Rights Law. From 2000 to 2010, the Italian Yearbook of International Law published her yearly review of the case law of the ECtHR. She further contributed to several volumes on the Council of Europe and the European Convention on Human Rights.

Mykaïa

Dessinateur de Presse
Membre du collectif Cartooning for Peace

Watch the Interview

Dessinateur humoriste de presse et concepteur, Mykaïa est né à Tunis (Tunisie). Il grandit au milieu des élèves de l’école de danse classique de ses parents, l’école TRAMONI CAPARROS (1957-2007). Après des études « a des aptitudes, peut mieux faire », le bac en poche, il part étudier les Beaux-Arts à Besançon et, fraichement diplômé, travaille pour La Presse de Tunisie, puis s’installe à Nice, le temps de parfaire son style.

Il s’installe à Paris et devient journaliste en dessinant pour de nombreux magazines et revues (Le HérissonLa Grosse BerthaSiné HebdoSiné Mensuel,  Zélium60 Millions de consommateursLa vie à défendreLes éditions LamyLe Monde) pour le Net (Rue 89, La TéléLibre.fr, Le Monde.fr) et dans les Médias (28 minutes ARTE, Flash Talk, France Ô et LCP).

Il vise généralement, à travers son art, à faire réfléchir, à émouvoir ou encore à dénoncer, parfois même à provoquer : bref, à essayer de ne pas laisser l’indifférence, la bêtise crasse et les intégrismes de tous poils prendre totalement et définitivement le dessus.

Il dessine également régulièrement pour la presse d’entreprise et intervient en tant que concepteur et storyboarder sur la scénarisation de campagnes de communication. Lors du 32ème Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême en 2005, il remporte le Grand Prix de la Communication en tant que concepteur scénariste storyboarder avec l’agence Corporate fiction pour l’album 24 heures sous tension (Pfizer).

Ouvrages publiés : Actuanalyse comportementale (2014), In Memoriam (2013), Recueil existentiel sur une année d’actualité présidentielle (2012), Fragments fulminatoires d’une année lacrymatoire (2011).

Alphons Orie

Former Justice ICTY

Watch the Interview

Alphons Orie (1947) read law and graduated at Leiden University, the Netherlands, in 1971. From 1971 to 1980 he worked in the Faculty of Law of that University as researcher and lecturer criminal law. He was called to the Bar of the Supreme Court of the Netherlands in The Hague in 1980. As advocate he specialized in cases on international criminal law (jurisdiction, extradition, judicial cooperation, transfer of prisoners) and cases before the Supreme Court of the Netherlands. He was a member of the Tadić  defence team before the ICTY in 1995-1997. In 1997 he was appointed Justice in the Supreme Court of the Netherlands. In 2001 Justice Orie was elected as Judge at the ICTY, where he served for 16 years.

In the last case he presided over in the ICTY (Pros. v. Ratko Mladić) the judgement was delivered in November 2017. Since 2011 he is on the Roster of Judges of the Residual Mechanism for International Criminal Tribunals. Judge Orie is member of the Dutch Group of the Permanent Court of Arbitration. He has published and lectured primarily on subjects of international criminal law and procedure.

Olivier Schmitt

 Department of Political Science and Public Management Center for War Studies, University of Southern Denmark

Watch the interview

Olivier Schmitt est Associate Professor au Center for War Studies (University of Southern Denmark), Senior Fellow au Center for Global Affairs (New York University) et membre du conseil d’administration de l’Association pour les Études sur la Guerre et la Stratégie (AEGES). Ses travaux portent sur la sécurité européenne, les politiques de défense et les organisations multilatérales de sécurité.

Au Center for War Studies, il dirige le programme de recherche « Transforming Armed Forces in the 21st Century », financé par une distinguished associate professor fellowship de la fondation Carlsberg, le fonds danois pour la recherche scientifique, et la fondation Gerda-Henkel. Il a travaillé au ministère des armées et à l’OTAN, et est réserviste dans la marine nationale. Il est l’auteur de Allies that Count. Junior Partners in Coalition Warfare (Georgetown UP, 2018) et Pourquoi Poutine est notre Allié? (Hikari, 2017), et a dirigé ou co-dirigé les ouvrages Raymond Aron and International Relations (Routledge 2018) et Guerre et Stratégie. Approches, Concepts (PUF, 2015). Il est membre du comité éditorial des revues Defense&Security Analysis et Les Champs de Mars, et siège au comité scientifique du programme Science for Peace and Security de l’OTAN.

Muriel Ubéda-Saillard 

Université de Lille

Watch the Interview

Muriel Ubéda-Saillard est Professeur agrégé de droit public à l’université de Lille depuis 2014, après avoir été Maître de Conférences pendant trois ans à l’université Paris Nanterre. Elle est membre du CRDP (Centre de recherches Droits et perspectives du droit, à Lille 2), du CEDIN (Centre de droit international) de l’université Paris Nanterre et de diverses associations scientifiques.

Vice-Présidente de l’université Lille 2 en 2016 et 2017, et Directrice du Master 2 Justice pénale internationale, elle enseigne le droit international public, notamment dans ses branches pénale et humanitaire, ainsi que les rapports de systèmes entre droit international, droit de l’Union européenne et droit français. Elle a beaucoup écrit dans ce champ, dans le sillage de sa thèse consacrée à la coopération des Etats avec les juridictions pénales internationales.

Ils organisent la Masterclass

Ioannis Panoussis

Doyen FLD
Université Catholique le Lille

Ioannis K. Panoussis est titulaire d’un Doctorat en droit public (spécialité droit international et européen – droits de l’Homme). Il est actuellement Doyen de la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille (Lille/Paris), président du Conseil d’administration de la Bibliothèque universitaire Vauban et enseignant invité à l’Institut d’Etudes Politiques de Lille, à l’EDHEC Business School et à l’IESEG où il enseigne le droit international public, les droits de l’Homme, le droit des conflits armés, les Institutions européennes etc. Il est de surcroît directeur d’un Master en droit international et européen, spécialité « Droits de l’Homme, Sécurité, Développement ». Ses recherches portent en priorité sur les relations entre le Risque et le Droit, en particulier dans le domaine du droit international public et des droits de l’Homme (obligation des Etats de prévenir les violations des droits de l’Homme, lutte anti-terroriste, migrations et droits de l’Homme, succession d’Etats…). Au titre de ses activités de recherche, il a été nommé expert pour le FNRS (Belgique). Il exerce enfin, depuis 2011, les fonctions d’expert UNHCR (juge/assesseur UNHCR à la Cour nationale du droit d’asile) et a mené, en 2013, pour le compte du ministère des affaires étrangères, une mission de formation en Afghanistan (Human Rights Week à Kaboul) de personnels impliqués dans la protection des droits de l’Homme (ministères, ONG, organisations internationales).

Valentina Volpe

Université Catholique de Lille
Senior Research Affiliate, Max Planck Institute for Comparative Public Law and International Law (MPIL), Heidelberg

Valentina Volpe is Associate Professor (Maître de conférences) of Public International Law at the Lille Catholic University and Senior Research Affiliate at the Max Planck Institute for Comparative Public Law and International Law in Heidelberg. She holds a Ph.D. summa cum laude in Law and Legal Theory from the Italian Institute of Human Sciences (SUM) of Naples (today Scuola Normale Superiore of Pisa) and is a former Vis­iting Researcher at Yale Law School. During her career, she has had the opportunity to study in Italy, France and in the US and to work as project man­ager in the NGO sector. She is currently an Associ­ate Lecturer at LUISS Guido Carli University, Rome and at the UN-mandate University for Peace (UPEACE) in San José, Costa Rica. She has been a Visiting Professor at the CUPL of Beijing and at the University of Mannheim, Germany. Her research interests cover the fields of global, European and international public law, encompassing disciplines such as global governance, democracy promotion, human rights, com­parative public law, and European law.

Sonia Le Gouriellec

Université Catholique de Lille
Secrétaire générale de l’Association pour les Etudes sur la Guerre et la Stratégie (AEGES)

Sonia Le Gouriellec est docteur et maître de conférences en science politique. Elle est également enseignante  en  Relations  Internationales  à  Sciences  Po  Paris  et chercheure associée au Laboratoire Interdisciplinaire d’Etudes du Politique Hannah Arendt de Paris Est (LIPHA) – EA 7373 de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC).

Secrétaire générale de l’AEGES (Association pour les Études sur la Guerre et la Stratégie) elle organise un colloque « Gagner la guerre, gagner la paix » en décembre 2018 à Caen. Responsable de la rubrique « l’Afrique dans le monde » dans l’Annuaire français de relations internationales (AFRI) du Centre Thucydide de l’Université Panthéon-Assas (Paris 2), elle a été chercheure Afrique de l’Est à l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire) de 2014 à 2018. Elle travaille sur les questions de sécurité sur le continent africain. En 2017, elle a coordonné l’ouvrage « Notre monde est-il plus dangereux ? » (Armand Colin) et s’apprête à publier un ouvrage sur Djibouti.

Partenaires de l’édition 2018

Vous souhaitez vous associer à la prochaine édition ? 

contactez-nous : c3rd@univ-catholille.fr