Diplôme universitaire Auditeur d’enfants

Public et prérequis

  • Le DU est accessible en formation continue et en formation initiale.
    • En formation continue, le DU est accessible aux professionnels travaillant dans le secteur de la justice, de la famille, de l’éducation ou de l’enfance et amenés à recevoir la parole de l’enfant : magistrats, avocats, psychologues, éducateurs, assistants de service social, médiateurs, médiateurs familiaux, associations désignées par le juge pour procéder à l’audition de l’enfant, infirmiers, professeurs et cadres de l’enseignement primaire ou secondaire, assistants familiaux…
      Prérequis : être titulaire du Baccalauréat et faire état d’une expérience professionnelle dans le secteur de l’enfance ou de la famille.
    • En formation initiale, le DU est accessible aux étudiants en droit, psychologie, sociologie ou sciences sociales, sensibles au respect de l’intérêt, des droits et de la parole de l’enfant. Il peut être suivi durant l’année de Licence 3, de Master 1 ou de Master 2.

Les objectifs

objectif1-detail

Comprendre l’évolution sociologique de la place de l’enfant dans la société et dans sa famille et les connaître au XXIème siècle.

objectif2-detail

Mettre en application le droit de l’enfant d’être informé, de s’exprimer, de participer aux décisions qui le concernent et son droit à ce que son intérêt soit pris en compte et considéré comme primordial.

objectif4-detail

Connaître les problématiques psychologiques et les spécificités de l’audition de l’enfant dans les cas de conflits sévères et/ou de violences et/ou de fugues ou de disparitions.

objectif3-detail

Anticiper et discerner les conséquences de la prise de décision sur la psychologie de l’enfant.

Organisation et modalités pédagogiques

La formation se déroule sur 15 journées d’une durée de 7 heures, réparties sur l’année universitaire. Les cours ont lieu le jeudi et/ ou le vendredi toutes les 2 à 3 semaines, afin de rendre possible le suivi de la formation en parallèle de l’activité professionnelle ou de la formation étudiante.

La formation a lieu pour partie en présentiel sur le campus d’Issy-les-Moulineaux de la Faculté de Droit (8 journées) et pour partie en distanciel sur zoom. Les stagiaires pourront bénéficier des supports de cours des intervenants.

La validation de la formation suppose la présence du stagiaire à l’intégralité de la formation et prend la forme d’une épreuve terminale orale devant un jury d’universitaires et de professionnels.

Notre Partenaire l’Institut du Droit de la Famille et du Patrimoine

L’Institut du droit de la Famille et du Patrimoine est un institut de recherche et de formation dédié à l’échange, à la diffusion des connaissances et au progrès des techniques juridiques. Il a pour ambition d’être une force de réflexion et de proposition sur toutes les questions se rattachant au droit de la famille et du patrimoine.

Pour atteindre cet objectif, l’IDFP a mis en place des groupes de travail, dispense de nombreuses formations, propose des modèles d’acte et présente le fruit de ses réflexions par le biais de communiqués ou d’articles de presse dans des revues spécialisées ou grand public.

Les interlocuteurs de l’IDFP, en France et à l’étranger, sont principalement :

  • les représentants spécialisés des pouvoirs publics, les médias, les organismes de représentation professionnelle et les organisations représentant les familles,
  • les membres d’autres professions intervenant également dans les domaines d’action de l’institut tels que les notaires et magistrats, qui peuvent également être membres de l’Institut,
  • les universités, centres d’enseignements.

L’institut est ouvert à des avocats et autres professionnels du droit de la famille et du patrimoine, dont la compétence est avérée dans les domaines du droit de la famille et du patrimoine, soucieux de délivrer des prestations techniques et humaines de qualité.

plus d’informations sur l’IDFP   en cliquant ici

Responsables de formation

Les intervenants

Procédure d’inscription & coût

Procédure d’inscription

    • Enregistrez votre candidature depuis
      espaceadmission.univ-catholille.fr à partir du 1er février et jusqu’au 30 juin 2022, en complétant le formulaire en ligne.
    • Vous serez informé(e) de la décision concernant votre admission dans le mois suivant votre candidature.
    • La sélection des candidats est réalisée par les responsables de la formation. Celle-ci se fait sur dossier et peut être complétée par un entretien.

Coût

  • 1500 euros pour la  formation,
  • Tarif préférentiel pour les étudiants des Facultés de l’Université Catholique de Lille ainsi que ceux de l’Institut Social de Lille (1000 €).
  • Possibilité de financement de la formation pour les professionnels : contacter Ludivine LAURENT (ludivine.laurent@univ-catholille.fr)

L’expérience FLD

La Convention internationale des droits de l’enfant (1989) prévoit que l’enfant capable de discernement a le droit d’exprimer ses opinions sur toute question l’intéressant et que ses opinions doivent être dûment prises en considération. Le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies a précisé que le recueil et l’écoute de la parole de l’enfant étaient indispensables pour que soit dûment pris en compte son intérêt supérieur (observations n° 12 de 2009 et n° 14 de 2013). Offrir à l’enfant la possibilité d’être entendu est une condition de circulation dans l’Union européenne des décisions – judiciaires ou conventionnelles – relatives à l’autorité parentale, et le sera davantage encore lors de l’entrée en vigueur, en 2022, du règlement dit « Bruxelles II ter » du 25 juin 2019. L’enfant a le droit de voir son opinion effectivement prise en compte, non seulement dans sa famille ou dans le cadre d’une instance judiciaire le concernant, mais plus généralement dans toute instance publique ou privée ayant à prendre et mettre en œuvre des décisions les concernant (école, santé, religion, activités, citoyenneté, patrimoine…).
Il est nécessaire, pour cela, de pouvoir désigner un professionnel qualifié, neutre et spécialement formé, qui pourra recueillir la parole de l’enfant et la restituer aux personnes en charge des décisions les concernant. Actuellement la formation des professionnels amenés à recueillir la parole de l’enfant est insuffisante, comme le relevaient en 2013 et en 2020 le Défenseur des droits et la Défenseure des enfants dans leurs deux rapports sur la parole de l’enfant. La FLD, en partenariat avec l’IDFP, a souhaité créer un Diplôme universitaire Auditeur d’enfants, première formation pluridisciplinaire diplômante en France consacrée à l’expression de la parole de l’enfant dans ses différentes modalités.

Blandine Mallevaey & Anne-Marion de Cayeux - Co-responsables du D.U. Auditeur d'enfants

Retour au catalogue de formations Se documenter

Ces formations peuvent vous interesser