fld / Issy-les-Moulineaux / Lille

Réélection du doyen de la FLD

A l’occasion des élections décanales de mai 2020, les équipes de la FLD et les représentants des étudiants ont à nouveau accordé leur confiance à Ioannis Panoussis pour un troisième mandat. Celui-ci s’inscrit dans la continuité de notre promesse pédagogique (Accompagnement, Professionnalisation, Innovation, Internationalisation) et se décline à travers la poursuite de l’hybridation de nos formations, du déploiement des dispositifs d’accompagnement personnalisés, de la professionnalisation et de l’ouverture internationale des formations et de la recherche.

Ce nouveau décanat est l’occasion de consolider notre vision d’un juriste éclairé, citoyen engagé et responsable. Un juriste en phase avec les mutations de la société.

L’Humain est au cœur de notre action.

A cet égard, la FLD a pour vocation de poursuivre ses projets solidaires tels que le Bus de l’accès au droit qui met la pédagogie au service de la solidarité et de la société, et l’ambition de devenir pilote sur le sujet de l’inclusion des étudiants en situation de handicap. La FLD est passée de 1650 étudiants en 2014 à 2500 aujourd’hui et de 62 à plus de 90 collaborateurs dans le même temps. La transition opérée impose de repenser la place de chacun, collaborateurs et étudiants, dans leurs différentes missions, tout en préservant notre proximité et notre accompagnement quasi-personnalisé.

Au niveau de l’offre de formation, la FLD poursuit l’enrichissement de ses parcours et maquettes académiques en intégrant systématiquement une dimension globale et éthique prônant la pluridisciplinarité, l’apprentissage combinant théorie et pratique et les expériences professionnalisantes (cliniques juridiques, incubation, innovations technologiques, stages…).

Quant à la recherche, elle demeure un enjeu central et structurant : développer une politique doctorale tout en promouvant en parallèle le nombre de HDR est une priorité. Les partenariats académiques développés par le C3RD autour de son projet scientifique renouvelé permettent déjà aujourd’hui l’accueil de six doctorants en codirection avec des collègues d’universités françaises et européennes et la signature de conventions avec de nombreux partenaires (Université de Namur, Université de Louvain-la-Neuve, Max Planck, Jindal University…).

Enfin, les usages du numérique dans nos sociétés sont un enjeu majeur et l’enseignement du droit ne peut se limiter à l’encadrement juridique de l’activité numérique. La transition digitale amène à repenser les métiers du droit. Il s’agit d’amener les étudiants à travailler dans une démarche innovante leur permettant de comprendre les mutations auxquelles on assiste, tout en intégrant les enjeux d’un numérique responsable.
L’actualité nous démontre à quel point notre mission de transmission est essentielle : nous formons les juristes de demain, capables d’agilité, d’écoute et à la recherche du juste équilibre. Ioannis Panoussis conclut « en insufflant valeurs et éthique, il faut inciter à chaque instant l’étudiant à être acteur d’un monde où l’espoir est permis. »

 

 

Article édité le 8 juillet 2020

À voir aussi

fld / International / Issy-les-Moulineaux / Lille / Recherche

Le temps des décolonisations – De de Gaulle à nos jours

fld / International / Issy-les-Moulineaux / Lille

2020 : Dates de rentrée des masters de la FLD

fld / International / Issy-les-Moulineaux / Lille

2020 : Dates de rentrée des licences de la FLD