Etudiants / Lille

3 étudiantes FLD entrent directement en 2ème année de Médecine

Parcours innovant et ambitieux, la licence Droit et Culture Juridique – Accès santé (LAS) s’articule autour d’une majeure de Droit et d’une mineure de Santé. Elle offre une réelle opportunité, pour les étudiants qui l’empruntent, de pouvoir croiser l’apprentissage des bases du droit avec des matières scientifiques utiles à leur future entrée en médecine. C’est là toute la particularité de cette formation, durant la semaine*, on étudie à la fois les matières fondamentales en droit et les matières scientifiques de la première année de médecine.

Auriane, étudiante en première année de licence DCJ – Accès santé à la FLD, le résume très bien ainsi : « J’ai toujours été intéressée par le bien-être des malades, en toute logique cela m’orientait vers des études de santé, soin des malades, mais aussi par le droit, le droit des malades. J’ai donc choisi la licence DJC LAS afin d’intégrer le cursus de médecine tout en acquérant des connaissances de culture juridique. L’avantage de la LAS est que cela offre véritablement deux opportunités à la fin de l’année ».

La combinaison de ces différents apprentissages laisse effectivement la possibilité à chaque étudiant de pouvoir poursuivre son parcours soit en droit soit en médecine et maïeutique. « L’investissement personnel que cela nécessite est bien évidemment important mais j’ai vécu une année où je me suis sentie bien encadrée et dans une structure à taille humaine. De plus, la présence d’un contrôle continu permet de se situer rapidement et de ne pas tout jouer lors d’un seul examen ».

Durant ses années de lycée, Auriane avait choisi les options de mathématiques, de physique-chimie et de SVT, ce qui lui a permis d’être préparée aux enseignements scientifiques de médecine. Elle a cependant des camarades qui n’avaient pas fait le choix de matières scientifiques et qui ont pu récupérer le décalage sans trop de difficultés, à condition, bien sûr, de s’investir pleinement.

Ce programme est conçu de manière à permettre aux étudiants d’être testés régulièrement afin d’évaluer leur niveau et ainsi les aider à retravailler les matières qui leur feraient défaut.

En effet, à la fin de chaque année, les étudiants de DCJ- Accès santé (LAS) peuvent candidater en médecine et/ou maïeutique en fonction de leurs résultats. Différents cas de figure sont ainsi possibles et ce sont leurs résultats qui déterminent s’ils sont directement admis en médecine, comme c’est le cas d’Auriane, arrivée 4ème de sa promotion, ou s’ils doivent passer des oraux qui détermineront la suite de leur cursus. S’ils ne sont pas reçus à leurs examens à la suite des oraux ou qu’ils n’étaient pas éligibles dès le départ, les étudiants poursuivent alors leur licence en 2ème année de DCJ LAS et retente, à la fin de celle-ci ou à la fin de leur 3ème année, le passage vers la médecine s’ils le souhaitent. Toutefois, ils peuvent également décider de privilégier leurs études de droit et continuer leur cursus afin de décrocher leur licence de droit et par la suite poursuivre vers un master avec ou sans lien avec la santé.

Autre valeur ajoutée indéniable de cette formation, elle permet à ceux qui n’auraient pas encore fait de choix, de commencer des études supérieures dans une spécialité, de la découvrir, tout en acquérant des connaissances qui peuvent leur ouvrir la porte vers la 2ème année de médecine. Comme le résume très bien Auriane : « La LAS est une opportunité qui nous est offerte de tenter d’accéder en médecine tout en ayant la possibilité de découvrir un autre parcours et déterminer si ce sont des études qui nous plaisent. La filière Droit m’a permis d’enrichir ma culture générale et j’ai découvert cette année des matières qui m’ont passionnée ».

Son assiduité aux cours et son implication ont porté leurs fruits puisque Auriane intègrera dès l’année prochaine la Faculté de Médecine ! Un très joli parcours durant lequel elle aura acquis les fondamentaux du droit, lui donnant un atout supplémentaire pour une future carrière qu’elle aimerait réaliser en pédiatrie. Nous lui adressons toutes nos félicitations et lui souhaitons une très belle poursuite d’études. Immenses félicitations à Charlotte et Morgan qui, comme Auriane, accèdent directement en 2ème année de médecine.

 

*Étude du droit 6h par semaine au premier trimestre et 4h au second
Étude des matières scientifiques 8h par semaine au premier trimestre et 4 à 6h au second.

Article édité le 16 juin 2022

À voir aussi

Etudiants / Futurs étudiants

Masters’week – On parle de votre avenir ?

Futurs étudiants / Issy-les-Moulineaux / Lille

Parcoursup 2023, la plateforme est ouverte