Une première soutenance, fruit de notre alliance avec l’Ecole Doctorale de l’UPHF

 

 

Agathe Voillemet a soutenu sa thèse le 10 mars dernier au sein du C3RD de notre Faculté de Droit !

 

Notre alliance avec l’Ecole Doctorale de l’université Sciences Politiques de Hauts de France avait déjà permis des avancées en matière d’innovations pédagogiques, notamment avec PRéLUDE qui revisitait entièrement la façon d’aborder ses études en termes de cadre d’apprentissage et de système de notations.

Aujourd’hui, c’est la Recherche qui est une nouvelle fois mise à l’honneur. En devenant Ecole Doctorale à son tour grâce à l’EDUPHF, nous avons pu accompagner nos étudiants du début à la fin de leur thèse, jusqu’à cette consécration de pouvoir le voir validé ici-même ! Agathe Voillemet s’est notamment illustrée par ses excellents résultats lors de la soutenance de sa thèse le 10 mars dernier, dont le jury au grand complet, a salué la qualité et le travail de recherche fourni, mais également car elle est la première de nos thésardes à avoir pu soutenir cette thèse réalisée sous l’œil bienveillant de Madame Lina Williate, sa Directrice de Recherches au sein même de notre Faculté de Droit.

En parallèle, la recherche doctorale a pris un véritable essor, avec l’ouverture de nouvelles places de doctorants dès la rentrée prochaine et la perspective de pouvoir également accueillir de nouveau enseignants prêts à les accompagner dans ce travail de longue haleine, quelle que soit la spécialité choisie.

Force indéniable de notre Fac, sa capacité à permettre de faire vivre des sujets croisant deux domaines de spécialité différents, dès lors qu’ils répondent aux thématiques phares qui font l’essence même du C3RD : le risque et le droit, et sous son joug : les risques émergents, l’alerte, la sécurité et la vulnérabilité.

Ainsi Léa Jardin, qui a soutenu très récemment également, a pu construire sa thèse à la fois sur du droit et de la philosophie tandis que Dimitri Rose, Assitant-doctorant, réalise la sienne sur le thème des limites de l’intelligence artificielle face au Droit.

Des thèmes très riches à découvrir en perspective et qui laisse présager de sujets de thèses riches et d’une ouverture toujours plus grande dans les apprentissages qu’elle propose pour notre Faculté de Droit.