Ils interviennent lors de la journée d’étude :

Philippe Bardy

Chercheur associé au Centre d’Études des Techniques, des Connaissances et des Pratiques (CETCOPRA) – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Philippe Bardy est agrégé d’anglais, docteur en philosophie de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et chercheur associé au Cetcopra (Paris 1). Ses thèmes de recherche sont l’éthique et la philosophie des technologies émergentes ainsi que la santé numérique. Il prépare actuellement un ouvrage sur L’Humain à l’épreuve de la télémédecine.

Jean-Philippe Cobbaut

CEM – ETHICS – Université Catholique de Lille

Jean-Philippe COBBAUT est juriste, philosophe, docteur HDR en Santé Publique. Il est directeur du Centre d’Ethique Médicale de l’Université Catholique de Lille (composante de l’EA 7446 ETHICS) qui est un centre de recherche, de formation initiale et continue ainsi que d’interventions dans le champ sanitaire et médico-social. Il est professeur d’Ethique médicale dans cette même université et enseigne l’éthique et le droit de la santé à la Faculté de Médecine et de Santé Publique de l’Université Catholique de Louvain.

Valérie Kokoszka

CEM – ETHICS – Université Catholique de Lille

Valérie Kokoszka est docteur en philosophie et titulaire d’une maîtrise en management des institutions de soin et de santé. Ses travaux portent sur le développement d’une phénoménologie de la santé et sur une théorie générative de la gouvernance.

Monique Lanoix

Université d’Ottawa

Monique Lanoix est professeure agrégée à la faculté de philosophie de l’Université Saint Paul à Ottawa. Elle enseigne des cours sur l’éthique médicale, les droits humains, la justice sociale et l’éthique féministe. Ses publications incluent plusieurs articles sur le care, la bioéthique ainsi que le travail d’aidant.

Mathieu Louiset

Innovation & Improvement Officer – PAQS Asbl – Maître de conférences invité à l’UCL

Ergothérapeute de formation, après plusieurs années en Suisse, il a obtenu un master en santé publique spécialisé en gestion hospitalière à l’UCL. Il est détenteur de certificats universitaires dont un en gestion de l’innovation (Louvain School of management UCL). Son parcours l’a mené à la Faculté de Santé Publique de l’UCL sur des projets Qualité, Amélioration et Innovation dans les soins de santé avant de devenir Improvement & Innovation Officer à la Plateforme pour l’amélioration continue de la qualité des soins et de la sécurité des patients (PAQS asbl) en Belgique. Il est Maître de Conférences invité à l’UCL pour le cours de Gestion s ratégique des institutions de soins.

Alain Loute

CEM – ETHICS – Université Catholique de Lille

Alain Loute est Maître de conférences au Centre d’éthique médicale (ETHICS EA 7446). Philosophie de formation, diplômé en éthique économique et sociale, ses recherches portent sur l’éthique de la santé numérique et la télémédecine, de même que sur l’éthique narrative et l’herméneutique.

Alexandre Mathieu-Fritz

Professeur de sociologie, Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Alexandre MATHIEU-FRITZ est professeur de sociologie à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), chercheur au Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés (LATTS – UMR CNRS 8134). Sociologue du travail, des organisations et des groupes professionnels, ses travaux se situent à la croisée des sociologies de l’activité, des TIC et de l’innovation, et sont consacrés à l’étude des mondes de la télésanté et de la télémédecine.

Lina Williatte

C3RD – Faculté de Droit – Université catholique de Lille

Lina Williatte est docteur en droit privé depuis 2007. Son sujet de thèse est : « Contribution à l’élaboration d’un droit civil des événements aléatoires dommageables » ». Elle a obtenu sont Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) en 2004 et exerce au barreau de Lille.
Elle est permanente à la faculté depuis 2005, professeur des universités catholiques depuis 2010, directrice du Master 2 Droit de la Responsabilité Médicale et membre du C3RD.
Elle dispense des enseignements en droit civil (des personnes), en droit du patient, en responsabilité des professionnels de santé, en droit pénal spécial des personnes. Elle encadre le droit en action des étudiants du Master 2 DRM.
Ses domaines de recherche sont le droit de la santé, droit de la responsabilité médicale, le droit et la santé numérique (Data Santé), le Big DATA, le droit de la famille et des personnes.