Colloque

Enfants & écrans

Notre époque contemporaine est marquée par la révolution numérique.  L’essor considérable d’outils de communications et des plateformes de diffusion tels que Facebook, Twitter, Instagram, Youtube, les jeux en ligne, les applications mobiles n’épargnent pas les enfants et les adolescents qui profitent de potentialités inédites en constante mutation et peuvent aussi être l’objet d’un certain conditionnement[1]. Abolissant les distances, les outils numériques sont devenus des instruments de l’ordinaire tant ils ont envahi le quotidien.

Entre apprentissages, divertissements et conditionnements, les écrans semblent produire une influence sur le développement du cerveau des plus jeunes que des études scientifiques essaient de mesurer à travers les conséquences d’une exposition accrue des enfants aux écrans[2]. Les effets sont nombreux en matière de développement du langage et de la communication, de l’apparition de troubles cognitifs, de troubles du sommeil, de pathologies visuelles ou d’obésité. Ils le sont également en ce qui concerne les habilités et les compétences sociales[3]. Les champs de la recherche scientifique sur ces multiples hypothèses sont prometteurs et complexes mais ils n’en sont qu’à leurs débuts.

La question de l’exposition des enfants aux écrans n’est pas nouvelle. Elle s’est déjà posée, au milieu des années 1980, avec l’exposition des enfants à la télévision au sein des foyers. Mais, plus que l’exposition, avec la démocratisation des technologies numériques et la diversification des supports (tablettes, smartphones, ordinateurs…), c’est bien la question des usages des outils numériques qui se pose avec acuité.

 

Celle-ci englobe de multiples problématiques qui interrogent le rôle des parents et de la famille, ainsi que  celui de l’école.

Plus largement, l’usage d’Internet par les enfants pose la question de leur protection. Des chercheurs mettent en lumière, de manière contradictoire parfois, les bénéfices et les dangers d’un usage non contrôlé d’Internet.

Si l’hypothèse du lien entre les troubles médicaux et un usage abusif des outils numériques est récurrente, l’exposition de l’enfant à des images ou des messages violents ou pornographiques, le traitement des données personnelles, le risque d’être victime de la cybercriminalité ne sont pas des questions nécessairement conditionnées à une utilisation importante d’Internet. Ces situations imposent une certaine vigilance et appelle naturellement le droit comme réponse pour prévenir et protéger les droits de l’enfant[4].

Ce colloque, organisé par la Chaire « Enfance et familles » du Centre de Recherche sur les Relations entre les Risques et le Droit (C3RD) de la Faculté de droit de l’Université catholique de Lille, interroge l’ensemble de ces problématiques sous un angle pluridisciplinaire, en réunissant chercheurs et professionnels de l’enfance pour analyser et prévenir d’une part, les mécanismes qui produisent des effets vérifiés sur la personne de l’enfant et de proposer d’autre part, des perspectives d’amélioration notamment en matière de protection juridique.

Cet évènement scientifique est éligible à la formation continue (avocats, magistrats, professionnels de l’enfance…). Une attestation vous sera délivrée sur demande.

Le colloque est ouvert à tous sur inscription préalable


Jeudi 1er avril 2021

  • L’influence des écrans sur les enfants
    •  « 3-6-9-12, apprivoiser les écrans et grandir »
    •  « Effets de l’exposition aux écrans sur le développement cognitif et le cerveau des enfants d’âges préscolaires »
  • Le rôle des acteurs publics et privés dans l’éducation des enfants
    • Table ronde : Internet dans l’éducation des enfants
  • L’enfant, acteur et victime de sa consommation sur Internet
    •  « Enfants et ados face aux écrans : plutôt le comment, et pas le pourquoi »
    •  « YouTube et Twitch : Les mineurs face aux plateformes de contenus audiovisuels en ligne »
    •  « La sexualité des mineurs à travers les écrans »
    •  Table ronde : « Le Cyber-harcèlement des mineurs : sensibilisation et traitement pénal »
    •  « Régulation publique des médias en ligne et protection des mineurs »

Vendredi 2 avril 2021

  • L’influence d’Internet sur les enfants et les adolescents
    • « Le travail émotionnel des enfants face aux images violentes sur les plateformes numériques. Vulnérabilités et régulations sociales »
    • « Les jeunes face aux écrans : obsession politique et embarras du droit »
    • « La correspondance numérique de l’enfant placé. Perspectives socio-juridiques »
  •  Internet et vulnérabilités sociales des enfants
    •  « Pratiques numériques des jeunes à la rue : de la survie à l’attestation de soi »
    •  « Usage d’internet et des réseaux sociaux chez les adolescents migrants et descendants de migrants »
  • Lutte et prévention des dangers de l’usage d’Internet par les enfants : l’apport du droit
    • « La protection pénale du mineur face aux écrans : de la répression du cyberharcèlement à la lutte contre les atteintes pédosexuelles commises en ligne « 
    •   « La vie privée des mineurs sur Internet : entre liberté et dangers »
    •  « L’arsenal législatif de lutte contre le cyber-harcèlement »

Intervenants :

Evelyne Barthou

Enseignante-chercheure en sociologie
Université de Pau et des pays de l’Adour

« Usage d’internet et des réseaux sociaux chez les adolescents migrants et descendants de migrants »


Nadia Beddiar

Maître de conférences HDR
Université Catholique de Lille

Organisatrice et Présidence de séance : « Lutte et prévention des dangers de l’usage d’Internet par les enfants : l’apport du droit »


Laurence Calandri

Maître de conférences en droit public
Université Toulouse 1 Capitole

« Régulation publique des médias en ligne et protection des mineurs »


Anne-Sophie Chavent-Leclere

Maître de conférences HDR en droit privé
Directrice de l’institut d’études judiciaires de Lyon

« La protection pénale du mineur face aux écrans contre les atteintes pédosexuelles commises en ligne »


Hélène Cheronnet

Chercheur en sociologie
ENPJJ-CLERSE

Présidence de la séance : « L’influence d’Internet sur les enfants et les adolescents »


Samuel Comblez

Directeur des opérations de l’association E-ENFANCE

Intervenant à la table ronde : Internet dans l’éducation des enfants


Pierre-Xavier Chomiac de Sas

Avocat spécialisé en NTIC et publicité
PCS Avocat
Barreau de Paris

« YouTube et Twitch : Les mineurs face aux plateformes de contenus audiovisuels en ligne »


Isabelle Corrales

Avocat spécialisé mineurs, Lille

Intervenante à la table ronde : « Le Cyber-harcèlement des mineurs : sensibilisation et traitement pénal »


Christophe Daadouch

Docteur en droit, Formateur

Animateur de la  table ronde : « Internet dans l’éducation des enfants »


Monique Dagnaud

Directrice de recherches CNRS
CEMS-Paris

« Les jeunes face aux écrans : obsession politique et embarras du droit »


Cyril di Palma

Délégué Général
Association Génération Numérique – Paris

Intervenant à la table ronde : « Internet dans l’éducation des enfants »


Karima Djemali

Magistrat au parquet du ministère de la Justice

Intervenante à la table ronde : « Le Cyber-harcèlement des mineurs : sensibilisation et traitement pénal »


Grégory Dubois

Psychologue
Conseil départemental du Nord

Présidence de la séance : « L’influence des écrans sur les enfants »


Denise Duby

Éducatrice,
milieu ouvert PJJ, Roubaix

Animatrice de la table ronde : « Le Cyber-harcèlement des mineurs : sensibilisation et traitement pénal »


Gaël Henaff

Maître de conférences en droit
LiRIS,
Université Rennes 2

« La correspondance numérique de l’enfant placé. Perspectives socio-juridiques »


Sophie Jehel

Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication
Université Paris 8

« Le travail émotionnel des enfants face aux images violentes sur les plateformes numériques. Vulnérabilités et régulations sociales »


Maud Lemercier

Doctorante
Université Paris Nanterre

« Enfants et ados face aux écrans plutôt le comment et pas le pourquoi »


Blandine Mallevaey

Professeur
Titulaire de la Chaire Enfance et familles
Université Catholique de Lille

Présidence de la séance : « L’enfant, acteur et victime de sa consommation sur Internet »


Philippe Mouron

Maître de conférences HDR en droit privé
Université d’Aix-Marseille

« L’arsenal législatif de lutte contre le cyber-harcèlement »


Margot Musson

Doctorante contractuelle en droit
Université Lyon 3

« La vie privée des mineurs sur Internet : entre liberté et dangers »


Matthieu Nowacki

Gardien de la paix affecté au groupe cyber de la sûreté départementale du Nord
Investigateur en cybercriminalité

Intervenant à la table ronde : « Le Cyber-harcèlement des mineurs : sensibilisation et traitement pénal »


Nicolas Poirel

Professeur de psychologie
Université de Paris
Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant (LaPsyDÉ, UMR CNRS 8240)

« Votre enfant devant les écrans : ne paniquez pas »


Émilie Potin

Maître de conférences en sociologie
liRIS, Université Rennes 2

« La correspondance numérique de l’enfant placé. Perspectives socio-juridiques »


Lucia Romo

Psychologue clinicienne
Psychothérapeute
Professeur de psychologie clinique
Université Paris Nanterre, CMME, GHU Psychiatrie et Neurosciences

« Enfants et ados face aux écrans plutôt le comment et pas le pourquoi »


François-Xavier Roux-Demare

Doyen de la faculté de Droit
Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles
Université de Brest

« La sexualité des mineurs à travers les écrans »


Christine Skotarek 

Rectorat de Lille

Intervenante à la table ronde : « Internet dans l’éducation des enfants »


Marianne Trainoir

Maître de conférences en sciences de l’éducation
CREAD, Université Rennes 2

« Pratiques numériques des jeunes à la rue : de la survie à l’attestation de soi »


Serge Tisseron

Psychiatre
Docteur HDR en psychologie
Université de Paris

« 3-6-9-12, apprivoiser les écrans et grandir »


Philippe Reyrolle

Directeur interrégional de la PJJ
Région Grand nord

Ouverture du colloque, partenaire de l’évènement


Oulmann Zerhouni

Maître de conférences HDR
Université Paris Nanterre

« Enfants et ados face aux écrans plutôt le comment et pas le pourquoi »


Organisateur et partenaires :

La Chaire Enfance et familles du C3RD

La Chaire de recherche Enfance et familles a succédé, en octobre 2019, à la Chaire Droits et intérêt supérieur de l’enfant, créée en 2010 au sein du Centre de recherche sur les relations entre les risques et le droit de la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille. Les travaux de la Chaire s’inscrivent dans l’axe « Vulnérabilités » du C3RD.

La Chaire Enfance et familles développe ses activités scientifiques autour de trois axes de recherche : enfance en danger ; enfance, familles et justice ; éthique et familles.

Elle associe des enseignants-chercheurs en droit, en éthique, en sociologie, en psychologie, en théologie et en économie de la famille, aux fins d’adopter une approche pluridisciplinaire et complémentaire sur les problématiques liées à l’enfance et à la famille, entendue dans ses multiples formes.

L’objectif de la Chaire est d’envisager l’enfant comme élément fondateur et central du groupe familial et de ses interactions dans la société contemporaine et de nourrir la réflexion sur la reconnaissance et la mise en œuvre des droits des enfants et sur la prise en considération de leur intérêt supérieur, en particulier lorsque leur situation familiale conduit à accroître leur vulnérabilité.


afficher un partenariat

Pour toutes information complémentaires :

contactez-nous : chaireenfancefamilles@univ-catholille.fr

[1] Batat Wided, Les nouvelles Youth Cultures. Tendances et pratiques de consommation d’une génération méjugée et paradoxale, EMS Éditions, 2017, 216 p.

[2] Grégoire Borst, « Écrans et développement de l’enfant et de l’adolescent », Futuribles, n° 433, 6/2019, p. 41-49 ; Jean‐François Bach, Olivier Houdé, Pierre Léna, Serge Tisseron, L’enfant et les écrans. Un avis de l’Académie des sciences, Paris, Le Pommier, 2013, 140 p.

[3] Linda S. Pagani, François Lévesque‐Seck, Caroline Fitzpatrick, « Prospective associations between televiewing at toddlerhood and later self‐reported social impairment at middle school in a Canadian longitudinal cohort born in 1997/1998 », Psychological Medicine, 2016, 46(16), p. 3329‐3337.

[4] Christiane Féral-Schuhl, Cyberdroit : le droit à l’épreuve d’internet, Paris, Dalloz, 2020, 1888 p.