Le métier de Magistrat

Le magistrat est en charge de faire appliquer la loi, et de rendre justice. Il existe une grande variété de magistrats : le juge au tribunal de grande instance, le juge aux affaires familiales…

Il étudie les dossiers, enquête afin de trouver des preuves, interroge les différentes parties et leurs avocats, fixe les sanctions… En revanche, selon la spécialité du juge, ses missions peuvent varier : le juge aux affaires familiales va par exemple prononcer des divorces, tandis que le juge d’instruction va quant à lui pouvoir mettre en détention provisoire s’il juge que cela est nécessaire.

Il existe un autre type de magistrat : le magistrat du parquet (substitut du procureur, avocat général…) est celui qui représente et défend les intérêts de la société lors des procès, il mène des enquêtes afin d’apporter des preuves. Il peut aussi faire des propositions de sanctions, sans pour autant être en capacité de délivrer le jugement.

On compte en France aux alentours de 8000 magistrats.

Je souhaite devenir magistrat

L’impartialité est maître mot dans la profession de magistrat. Il cherche la vérité, doit savoir garder son sang-froid, être à l’aise à l’oral, savoir gérer les situations difficiles et les conflits. Avoir un bon mental est incontournable pour devenir magistrat : les jugements rendus sont parfois difficiles, les sanctions peuvent être très lourdes.

L’humanité est aussi une qualité dominante pour un magistrat en devenir : il doit écouter les parties opposées, les avis d’experts. Le juge doit faire preuve de diplomatie, et doit tenter de contenter les parties adverses.

Le bon magistrat sait porter son attention parfois pendant de longues heures sur une affaire, afin de ne pas passer à côté d’un détail qui pourrait lui permettre de trouver la vérité. De plus, le magistrat peut travailler les week-ends, et faire des permanences ; il est donc nécessaire de ne pas être pointilleux sur les horaires.

 

Les études pour devenir magistrat

Il n’existe qu’une école en France qui prépare à la magistrature : l’ENM (Ecole Nationale de Magistrature) qui se situe à Bordeaux. Après un master 2 en droit, l’étudiant doit donc préparer son concours afin d’entrer à l’ENM, en effet il s’agit d’un concours très sélectif qui ne peut être tenté que 3 fois. Celui-ci peut être préparé dans un IEJ (Institut d’Etudes Judiciaires).

Les étudiants réussissant le concours d’entrée à l’ENM peuvent ensuite suivre la formation de 31 mois au sein de celle-ci. Au cours de cette formation, il y a un enseignement théorique, ainsi que des stages. A la suite de cette formation, un dernier examen est passé afin de déterminer le classement qui assigne un premier poste. S’en suit une formation en alternance qui prépare le futur magistrat à exercer ses fonctions.

Les Masters dispensés au sein de la FLD qui peuvent vous permettre de présenter le concours de l’ENM sont le Master Professions Juridiques et Judiciaires (PJJ) et le Master Droit de la Matière Pénale (PDM).