Le métier de Commissaire des Armées

Le commissaire des armées est chargé d’encadrer des hommes, il a un rôle à responsabilité. Il contribue au déroulement des missions que mènent les armées. Il peut exercer sur une base aérienne, un navire par exemple.

Il est le conseiller du commandement : droit des conflits armées, soutien administratif, conseiller juridique…

Selon son affectation, le commissaire des armées touche à tout : finances, management, logistique, ressources humaines…

Il existe 3 types de commissaires des armées :

  Le commissaire de carrière 

  Le commissaire sous contrat (en CDD, il et une d’aide majeure aux commissaires de carrières)

  Le volontaire aspirant commissaire (un étudiant souhaitant découvrir le métier de commissaire des armées occupe pendant une années le poste d’adjoint au commissaire, afin de découvrir ce métier et les missions qui lui incombent.

Je souhaite devenir commissaire des armées

Discipline, organisation, disponibilité, aisance orale sont des compétences essentielles afin de devenir commissaire des armées.

La pratique de l’anglais est vivement recommandée dans l’exercice de ce métier, en effet le commissaire des armées est amené à travailler dans des organismes internationaux.

Les études pour devenir commissaire des armées

Pour devenir commissaire des armées (de carrière), il existe 2 concours :

  Le premier est un concours sur épreuves, après une licence en droit, économie, gestion. Il faut être de nationalité française, avoir moins de 26 ans, et être déclaré apte à l’engagement. Il se compose d’épreuves écrites, orales et sportives.

  Le second est un concours sur titres : dans ce cas il faut être titulaire d’un master 2, de nationalité française, être âgé de moins de 27 ans. La sélection se fait sur étude du dossier, puis des entretiens individuels et des épreuves sportives sont ensuite passées par le commissaire des armées en devenir.

Une fois le concours réussi, les futurs commissaires des armées intègrent l’Ecole des commissaires des armées pendant 2 ans (celle-ci se situe à Salon-de-Provence)

Le commissaire sous contrat ainsi que le volontaire aspirant commissaire n’ont pas de concours à passer, en revanche il faut être titulaire d’une licence 3 en droit, finance, gestion etc. Toutefois, le commissaire sous contrat doit suivre une formation de 2 mois, et le volontaire aspirant commissaire doit quant à lui suivre une formation de 3 semaines.