Le métier de Commissaire de Police

Le commissaire de police est celui qui dirige généralement un commissariat, il est à la tête d’un service.
Il a de grosses responsabilités : il supervise toutes les opérations de ses subalternes. Il peut être affecté à la sécurité publique, ou à la police judiciaire. Son but est de manager ses équipes afin d’atteindre les objectifs définis par le ministre de l’Intérieur.

Un commissaire de police affecté à la sécurité publique gère avec ses équipes les affaires de délinquance, de sécurité lors de manifestations…
Affecté à la police judiciaire, il participe aux enquêtes plus lourdes : trafic de stupéfiants, terrorisme, cybercriminalité… Il peut aussi être en charge d’unités spécialisées comme la lutte contre l’espionnage, la protection de personnalités politiques, police judiciaire, CRS…

Il est celui qui interagit avec les différentes autorités locales : préfets, élus…

Je souhaite devenir commissaire de police

Pour devenir commissaire de police, il faut avoir un certain charisme, de l’autorité, être capable d’assumer les décisions prises, c’est un manager : il dirige, et coordonne son équipe de policiers. Il assure aussi la partie gestion du budget et communication.

Le sens du contact, l’organisation, la rigueur sont autant de qualités nécessaires à l’exercice du métier de commissaire de police. De plus il doit être en capacité de régir rapidement lors d’urgences, il faut avoir une bonne condition physique et mentale (rythme de travail parfois lourd, permanences de nuits, situations dangereuses…). En effet, le métier de commissaire de police est stressant et dangereux, mieux vaut être en excellente santé.

Un commissaire de police doit également être mobile : il ne peut pas rester plus de 4 ans dans le même commissariat : tout comme un militaire il se doit d’anticiper les possibles affectations qui pourraient se présenter à lui et construire sa carrière.

Les études pour devenir commissaire de police

Pour devenir commissaire de police il faut être titulaire d’un master 2 de droit, être âgé de moins de 35 ans, être en bonne condition physique afin de pourvoir passer le concours du Ministère de l’Intérieur. Pour être sûr de préparer au mieux le concours, il est possible d’intégrer après un master : l’ENSP (Ecole Nationale Supérieure de Police) ou l’IEJ (Institut d’Etudes Judiciaires). Le concours est difficile et n’offre qu’en moyenne 30 postes par ans. De plus il n’est possible de le tenter que 3 fois.

Après l’obtention du concours, l’étudiant effectue une formation de 2 ans à l’ENSP (formation à l’école et stages).

A l’issue de ces 2 ans de formation, les élèves sont nommés commissaires de police stagiaires, et deviennent titulaires si la formation est concluante. L’élève devenu commissaire titulaire s’engage ensuite à rester au service de l’Etat pendant au moins 7 ans à compter de sa titularisation.